Article

Comment écrire une lettre à votre représentant

 

Les lettres aux élus peuvent avoir un réel impact, mais les lettres écrites à la main en ont encore plus. Voici un TED talk qui explique bien comment bien écrire votre prochaine lettre à un élu:

http://www.ted.com/talks/view/lang/en//id/838
http://www.cjfe.org/take_action/write-a-protest-letter
http://blog.ted.com/2012/09/05/read-the-new-ted-book-citizen-advocate/

En bref, il faut :

1. Remercier et féliciter votre élu pour son travail. Même si vous ne partagez pas tous ses points de vue politiques, il est important de le remercier pour son travail.

2. Présenter votre argument ou votre demande. Expliquer les données ouvertes et l’importance de publier plus d’information.

3. Demander sa participation à libérer un ensemble de données qui vous intéresse ou simplement à soutenir le rapport Gautrin.

4. Offrir votre aide s’il a des questions ou commentaires à propos des données ouvertes et les répercussions possibles pour sa circonscription.

4. Signer avec votre nom et vos implications (associations, emploi…) pour démontrer votre influence dans votre milieu social.

Si vous suivez ces étapes et envoyez une lettre écrite à la main, vous recevrez probablement une réponse. Une lettre tous les mois serait encore mieux! La démocratie, ce n’est pas simplement voter tous les quatre ans ou descendre dans la rue; une demi-heure par mois de rédaction et de communication avec un élu peut contribuer à changer les choses.

Voici un petit graphique qui illustre le pouvoir de différentes actions, sur une échelle logarithmique.

 

Voici une lettre que Jonathan Brun, co-fondateur de Québec Ouvert à récemment envoyé à son nouveau député.

Bonjour M. Breton,

Je souhaite vous féliciter pour votre élection dans notre ciconscription de Sainte-Marie-Saint-Jacques. Je suis un nouveau résident de votre circonscription depuis 2011 et je souhaite me présenter. Je suis un militant pour la transparence gouvernementale et plus largement, un participant du mouvement des données ouvertes (voir document ci-joint). J’ai cofondé deux initiatives citoyennes, Montréal Ouvert et Québec Ouvert, ainsi qu’un organisme sans but lucratif, Nord Ouvert. Ceux-ci travaillent à encourager la publication des données gouvernementales. J’ai effectué une présentation à l’Assemblée nationale en 2011, dans la salle L-H Lafontaine, pour sensibiliser les élus et les fonctionnaires à ces enjeux importants. Depuis 2012, je siège au comité-conseil “Gouvernement ouvert” du gouvernement du Québec.

En mai 2012, le rapport “Gouverner ensemble” a été déposé par le député de Verdun, Henri-François Gautrin. Ce rapport fait plusieurs recommandations, notamment la création d’un portail de données ouvertes et la publication proactive d’information non confidentielle en format ouvert. Pour que des données ou informations soient considérées ouvertes, il faut qu’elles répondent à trois critères :

1. Que l’information soit disponible dans des formats non-propriétaires;
2. Que les données viennent avec une licence qui permet leur réutilisation;
3. Que les données se trouvent sur un portail centralisé et soient disponibles en permanence.

Au mois de juin 2012, le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec a été lancé (on peut le trouver à cette adresse : http://donnees.gouv.qc.ca). C’est un début et j’espère que notre nouveau gouvernement poursuivra le virage vers un gouvernement ouvert et transparent en publiant plus de données sur ce portail.

Par ailleurs, je souhaite vous inviter à participer à notre prochain grand évènement, “Hackons la Corruption”, qui se tiendra le 10 et 11 novembre dans votre circonscription (voir descriptif et invitation ci-joints).

Ce mouvement de données ouvertes au Québec s’inscrit dans un mouvement mondial qui permettra aux gouvernements de moderniser la démocratie pour le 21e siècle. Les implications pour l’état, le citoyen et la société sont de la même ampleur que la Révolution tranquille que mes parents ont connus. Nous espérons que vous participerez à faire avancer le Québec et moderniser la gestion de l’état par la publication de données ouvertes.

Je reste à votre disposition pour toute question ou commentaire à propos du mouvement de données ouvertes et j’espère vous rencontrer les 10 et 11 novembre
prochains.

comments powered by Disqus
Dernière mise à jour le: Sep 27, 2012