Article

Qu’est-ce que JeVeuxSavoir.org?

 

Ceci est une entrevue avec Stéphane Guidoin, directeur chez Nord Ouvert et pilote du projet JeVeuxSavoir.org.

Qu’est-ce que JeVeuxSavoir.org?

JeVeuxSavoir.org est une plateforme en ligne pour soumettre des demandes d’accès à l’information: Autant la demande initiale que la réponse, qu’elle soit négative ou positive, deviennent automatiquement disponibles sur le site.

Donc si par exemple je veux connaître les dépenses d’un ministre, je peux en faire la demande sur JeVeuxSavoir en vertu de la loi sur l’accès aux documents publics. Selon toute vraisemblance la demande sera acceptée et les documents fournis me seront envoyés en même temps qu’ils seront disponibles pour le grand public. Par chance, le Québec permet les demandes par courriel et sans frais.

Pour l’heure nous somme en phase pilote, pour 6 mois, avec seulement 5 ministères. Nous souhaitons par la suite être en mesure d’adresser des demandes à l’ensemble de 2000 organismes listés par la Commission d’accès à l’information.

Pourquoi avoir créé JeVeuxSavoir?

C’est une question de transparence gouvernementale. Nous pronons les données ouvertes mais ce n’est pas toujours suffisant. La loi d’accès à l’information est une autre option mais qui par défaut ne rend pas l’information publique. Notre objectif est donc de rendre public un nombre plus important de documents.

JeVeuxSavoir vise aussi à documenter comment répondent les gouvernements. Tous les organismes publics ne répondent pas de la même manière aux demandes: certains semblent avoir une plus grande propention à répondre négativement, à demander des frais ou encore à répondre de manière peu claire. En rendant les réponses publiques, il sera plus facile de voir si certains organismes sont effectivement plus récalcitrants.

Il y a aussi un rôle pédagogique: faire une demande d’accès à l’information est beaucoup plus facile que ne l’imaginent bien des gens. JeVeuxSavoir.org montre qu’en l’espace de quelques minutes, il est possible de demander de l’information au gouvernement.

Enfin le Québec ne se classe pas très bien au niveau de l’accès à l’information. Un processus a été démarré au niveau provincial pour améliorer ceci, notamment au niveau légal. Nous souhaitons que JeVeuxSavoir soit une contribution pertinente à ce débat en montrant certains éléments qui doivent être améliorés et pousse la classe politique à agir.

Quel a été votre cheminement pour vous rendre là?

Cela faisait plusieurs années que nous regardions avec envie WhatDoTheyKnow.com, au Royaume-Uni qui, avec 6 ans de vie, approche des 200 000 demandes traitées. MySociety, instigateur de ce projet, a eu la bonne idée de le faire en logiciel libre, facilitant grandement le travail de ceux qui voudraient suivre leur trace.

Lors de la journée internationale des données ouvertes en février 2013, nous avions décidé de tester l’outil en question, Alaveteli, pour évaluer l’effort nécessaire pour mettre en oeuvre un tel site au Québec; ce qui a été fait par James McKinney et Jody McIntyre. Le hasard a voulu que Bernard Drainville, Ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, vienne faire une allocution durant l’événement et s’intéresse à cet outil.

Quelques semaines plus tard, nous nous sommes retrouvé dans le bureau de M. Drainville qui en bout de ligne a décidé de supporter la mise en place de JeVeuxSavoir à hauteur de 10,000$. Ceci fut doublement utile pour nous: l’argent nous permettait de prendre Jody comme consultant pour s’occuper de la partie technique. Par ailleurs l’équipe de M. Drainville nous a ouvert les portes de plusieurs ministères, ce qui nous a permis de mettre en place JeVeuxSavoir en concertation avec ces derniers.

Quelles ont été les principales difficultés dans ce processus?

L’aspect technique a été relativement simple grâce au travail de MySociety. Hormis quelques difficultés au niveau de la gestion du français dans Alaveteli -Ah, les problèmes d’encodage des caractères!- ce fut assez rapide. En revanche, recevant des commentaires de l’équipe légale du Ministère du Conseil Executif, nous avons dû nous assurer de bien connaitre la Loi sur l’accès aux documents. Plusieurs aller-retours furent nécessaires pour s’assurer que tout le contenu du site était en accord avec la loi; il a aussi fallu faire quelques modifications aux fonctionnalités d’Alaveteli pour être en confirmité.

L’autre difficulté, sur laquelle nous travaillons en ce moment, c’est simplement de faire connaître JeVeuxSavoir à ceux qui peuvent en avoir besoin.

Que peut-on vous souhaiter pour le futur?

Des tonnes demandes, et autant de réponses! Pour ceux qui veulent s’inspirer, un utilisateur a déjà demandé à tous les ministères participants la liste des demandes d’accès aux documents qu’ils ont reçu en 2012.

comments powered by Disqus
Dernière mise à jour le: Jan 14, 2014