Article

Yelp pourrait permettre de économiser des millions en soins de santé

 
Au Québec, les rapports des inspections de salubrité des établissements alimentaires ne sont pas publiés. C'est pourquoi il est impossible pour des sites comme Resto-Net.ca de vous indiquer si un restaurant a récemment été inspecté, s’il a satisfait à son inspection ou encore s’il a déjà reçu un avertissement. En effet, seules les amendes font l'objet de publication, mais souvent dans un délai de plus de 10 mois. Il est donc probable que vous ayez mangé dans des restaurants qui ont reçu des amendes ou des avertissements de salubrité sans le savoir! Aidez-nous à changer la situation.
 
Le reste du billet ci-dessous est une traduction d'un billet écrit par David Eaves.
 
Quand vient le temps d'ouvrir les données du gouvernement: On convainc, on persuade, on flatte et on met de la pression sur les gouvernements. Bien sûr, il faut s'assurer que les données créées à partir des fonds publics soient ouvertes, ces dernières n'étant pas toutes partagées par les différents gouvernements, mais une autre approche est à envisager. Pensez aux données sur les transports. Ces données sont très demandées, utiles et, au sein des données ouvertes, probablement les mieux connues des développeurs. Pourquoi? Parce qu'elles ont été standardisées. Comment se fait-il? Car le gouvernement, sous la pression citoyenne, cherchait à intégrer leurs données de transport avec Google Maps (voir l'image).
 
 
Semble-t-il que pour intégrer vos données de transport à Google Maps, Google insiste sur un format unique et structuré. Ce format est connu sous le nom de General Transit Feed Specification (GTFS). La beauté de la chose est que GTFS est utilisable non seulement par Google, mais par tous ceux qui sont intéressés. Encore mieux, une application développée pour utiliser les formats GTFS peut très rapidement être portée à une autre ville utilisant le format GTFS, par exemple Vancouver. Voilà comment un modèle simple, mais puissant permet de créer des données ouvertes et de les standardiser à travers des milliers de juridictions.
 
 
 
Quel est donc le lien avec Yelp! et le coût des soins de santé? Pour ceux qui ne sont pas familiers avec Yelp!, c'est une plateforme mobile géolocalisée d'évaluation de service. J'admire leur localisateur de restaurant: le service vous montrera les restaurants à proximité et les commentaires d'autres usagers; très pratique. Mais pensez plus loin. La plupart des villes nord-américaines ont un important service d'inspection des restaurants afin d'éviter des problèmes de santé publique. Les restaurants ayant plus de contraventions ont plus de chance de propager des maladies alimentaires, d’empoisonner les gens et que sais-je encore! Malheureusement, le résultat de ces tests est affiché sur le site local de l’autorité responsable, rendant ainsi difficile l'accès. Je serais prêt à parier que la seule fois que le site est visité c'est après avoir été empoisonné.
 
Pourquoi? Parce qu'on veut savoir si ce fichu restaurant a déjà été inspecté et condamné. Personne ne va aller voir ce site avant de choisir un restaurant. Par conséquent, un des bénéfices premiers des données récoltées lors de l'inspection des restaurants - déplacer la demande vers des offres plus sanitaires - est gaspillé.  Et bien entendu, les restaurants vont s'occuper de leur salubrité et les gens vont discriminer les restaurants qui ont de mauvaises notes des inspecteurs, si les données sont facilement accessibles.
 
Dans son livre Full Disclosure: The Perils and Promise of Transparency Fung, Graham et Weil font remarquer qu'après que Los Angeles ait forcé les restaurants à afficher les résultats des inspections, que "Les chercheurs ont observé une augmentation des revenues pour les restaurants avec des bonnes notes et des pertes pour ceux avec des notes faibles." Plus important, l'étude suggère que les coûts en soin ont été réduits par l'affichage public du système de note. Les résultats des inspections étant postés sur les portes des restaurants (et non sur un site jamais visité), le comté de Los Angeles a observé: Une diminution de 18.6 % en 1998 (la première année du programme), une autre de 4.8% en 1999 et une de diminution de 5.4% en 2000. Les autres états n'ont pas observé de tels changements. C'est un résultat étonnant.
 
Imaginez maintenant que Yelp! ne rendent non seulement les commentaires des gens sur les restaurants, mais aussi les données de l'inspection alimentaire! Imaginez l'impact que cela aurait sur l'industrie alimentaire. Soudainement, tous ceux ayant accès à Yelp (gratuitement) pourraient prendre une décision informée non seulement sur la qualité de la nourriture d'un restaurant, mais aussi sur sa salubrité. Pensez aux (centaines de?) millions qui pourraient être sauvés aux États-Unis seulement.
 
Tout ce dont on a besoin c'est d'une première étape bien simple, Yelp! doit approcher une grande ville - New ou San Francisco par exemple - et leur offrir de travailler avec eux sur le partage des données de l'inspection alimentaire. C'est ce qui est arrivé avec Google Maps et le GTSF, tout a commencé avec une ville. Il suffit que Yelp! développe un tel format, lui donne un nom commun, quelque chose comme le General Restaurant Inspection Data Feed (GRIDF), et annonce au monde qu'ils sont à la recherche d'autres villes pour partager leurs données. Ils peuvent donc promettre à ces villes qu'elles seront incluses sur leur plateforme si elles libèrent leur donnée dans ce nouveau format.
 
Je suis prêt à parier qu'une fois qu'une grande ville aura ce service, les autres villes voudront travailler au partage de leurs données sur l'inspection des aliments au format GRIDF. Il n'y a pas que Yelp! qui pourrait utiliser ces données puisque tous les sites sur la restauration et les applications mobiles pourraient les utiliser par exemple Urban Spoon ou le le New York Times, rendant cette initiative encore plus attrayante. Nous faisons face à une énorme opportunité, gagnante pour tous: Les citoyens, les assurances maladies, les hôpitaux, Yelp!, l'agence des inspections des restaurants et même les tenanciers consciencieux de restaurants. Cela serait aussi une victoire importante pour les données ouvertes en tant que platforme gouvernementale. Eh Yelp!, appelez moi si vous êtes intéressé...
comments powered by Disqus
Dernière mise à jour le: Feb 26, 2012